Les inhibiteurs de feux dans le secteur du BTP : conseils de préventions aux incendies

18/11/2021

Le secteur du BTP regroupe l’ensemble des activités de conception et de construction des bâtiments publics, privés et des infrastructures.

Concernant la sécurité des incendies, dans le secteur du bâtiment, tous les métiers sont concernés. Chaque année de nombreux départs de feu sont déclarés dans le BTP car sur les chantiers ou lors de travaux, le risque 0, en terme d’incendie, n’existe pas.

Classes de feux sur un chantier :

De nombreuses et différentes classes de feu peuvent se déclarer sur les chantiers et notre inhibiteur de feu Fire Suppressions System couvre l’ensemble de ces classes.

L’origine d’un départ de feu provient d’une réaction chimique qui se créée à la réunion de quatre éléments principaux : un combustible, un comburant, une énergie d’activation et des radicaux libres (molécules déstructurées)

Les différentes classes de feux peuvent-être les suivantes :
  • Les feux de classe A, caractérisent les “feux secs”; ce sont des feux qui forment des braises par la combustion de matériaux solides (cellulose, bois, papier, carton, tissu, fourrage, coton, etc.)
  • Les feux de classe B, caractérisent les “feux gras”, c’est à dire la combustion de liquides et de solides liquéfiables (hydrocarbures, goudron, brai, bougies, graisses, huiles, peintures, vernis, alcools, cétones, solvants et produits chimiques divers). Ils brûlent sans faire de braises et ont besoin d’une pression réduite pour ne pas s’étendre.
  • Les feux de classe C, concerne les feux de gaz (gaz naturels, gaz de pétrole liquéfiés ou autre produits à l’état gazeux)
  • La classe D caractérise les feux de métaux (sodium, magnésium, aluminium, phosphore, titane…). L’extinction de ce type de feu nécessite des équipements spéciaux. Dans ce cas, il est indispensable de faire intervenir des professionnels.
  • La classe E, désignait les feux d’origine électrique provenant d’équipements sous tensions, elle fait maintenant partie de la « classe C » dans le système américain. Il est impératif de faire intervenir des spécialistes pour ce gens de feu car il y a un risque important d’électrocution.
  • Enfin, la classe F correspond aux feux liés aux auxiliaires de cuisson (huile et graisses) dans les appareils de cuisson.

Les bonnes pratiques :

L’utilisation de certains outils nécessite d’être correctement équipé afin d’être prêt à contrer un éventuel départ de feu.

Il y a un certain nombre de “bonnes pratiques” à adopter dans le but de limiter les départs de feux et leur propagation.

  • Il est indispensable de former ses équipes dans le cadre d’un incendie
  • Être préparé et équipé pour toutes les éventualités
  • Prendre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre un début d’incendie

Nos inhibiteurs de feu FSS sont la solution idéale : léger et portatif, ils se transportent aisément dans un sac à dos et ne nécessitent aucune formation particulière. Ils ne requièrent aucun entretien ce qui est un avantage considérable et représente un gain de temps important dans l’univers du BTP. Leur procédé d’extinction est rapide et ne comporte aucun risque pour la santé et pour l’environnement.